Cricao | ALIMA
4153
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-4153,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded

ALIMA / POÉSIE CHANTÉE

Alima-photo_Ael_2

Écouter et voir

 

NOUVELLE VIDEO ALIMA A LA CAVE POESIE

 

Alima a fait ses premiers pas de chanteuse au sein du groupe Monkomarok (World  –  Jazz) pendant 8 ans, de 2000 à 2008. 3 albums en sont issus (Enja / Harmonia Mundi) et de nombreux concerts ont été donnés en France et à l’étranger. En 2009, elle rencontre le guitariste Lone Kent à qui elle propose une collaboration qui durera 3 ans. Ils créent un duo de blues algérien, joueront abondamment dans l’hexagone et obtiendront une présélection de Bourges en 2010. A partir de 2013, Alima continue d’écrire son aventure. Après un bref passage par l’électro rock world, elle revient dès 2015 à une formule en trio qui la ramène à l’essentiel. Avec Loïc Schild à la batterie, Fabrice Dang à la guitare, basse et banjo et Alima au chant, la musique se fait la deuxième peau de ses textes : beaux, charnels et sans concession.
 
En 2016, Alima crée le projet « Garde le dans la bouche le temps », récital poétique et chanté, suite à la publication de ses textes aux USA dans la revue Trafika Europe, aux côtés d’auteurs tels que Tahar Ben Jelloun et Faiza Guene. A cette occasion, elle était invitée à se produire une première fois aux Etats Unis, à New-York et en Pennsylvanie pour présenter ses textes et donner des conférences à des étudiants français de l’Université Penne State. Actuellement, elle propose ce récital en France, en solo accompagnée de sa guitare, avec des textes en français et en arabe. 2016 est également l’année de la création du duo Médéa Mountains, avec Fabrice Dang (guitare), un projet musical d’improvisation onirique, en langue algérienne.
 

> Retrouvez Alima sur son site web

En téléchargement:
 
Biographie d’Alima

 

LE SPECTACLE BÉNÉFICIE DE L’AIDE À LA DIFFUSION DU CONSEIL RÉGIONAL MIDI-PYRÉNÉES.

LogoAideàladiffusion

ACTUALITÉ

Alima-tr

Neuf poésies et chansons d’Alima traduites en anglais sont publiées dans la revue trimestrielle américaine Trafika Europe qui parait aux États-Unis et partout ailleurs  puisqu’on la retrouve sur le net ici.

Merci à Ana Navrotskaya, universitaire américaine d’origine russe qui a plusieurs fois croisé la route de Cricao, pour avoir fait le lien.

 

 

Il n'y a aucune date prochainement