Cricao | FEMME MON ECOLE DE BOUBACAR NDIAYE
57
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-57,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded

FEMME MON ECOLE DE BOUBACAR NDIAYE / RÉCIT DE VIE & MUSIQUES MIGRANTES

Affiche_FEMME_ECOLE

Boubacar Ndiaye: parole, chant et danse
Simon Charrier: clarinette
Baye Cheikh Mbaye: percussions et chant
Sabrina Mauchet: violon

« Le code de ma vie est écrit et fait par les femmes ».
Ceci n’est pas une histoire mais un récit de vie dans lequel Boubacar nous raconte l’histoire de ses deux mères: « Oui, j’en ai deux : Yaye Fatou et Nabou. Toutes les deux m’ont nourri de leur propre lait, mais elles m’ont aussi nourri de leurs propres sueurs » dit-il. Elles sont pour lui « des femmes d’amour en l’absence d’un père, des femmes pères et pour des femmes école ». Pour Boubacar, partager sa parole c’est aussi être le porte-parole d’africains qui n’ont vécu qu’avec des femmes et n’ont peut-être pas les moyens de témoigner ce qu’ils ont reçus d’elles. Il parle de Femme avec un F majuscule, ses mères, sa grand-mère, ses soeurs, sa femme, l’école de sa vie. Boubacar relate ainsi des souvenirs d’enfance et témoigne de la grande richesse qu’il a reçue. À travers elles, il rend hommage à celles qui l’ont vu grandir et lui ont inculqué des valeurs fortes.

 

RETROUVEZ BOUBACAR NDIAYE SUR SON SITE WEB

 

Il n'y a aucune date prochainement

+ 1 archive

2019
22 juin 2019 - Femme mon école - Afriqu'à Muret, Parc Jean Jaurès (31)

Dossier de diffusion